Home » Actualité » Pourquoi l’élagage d’un arbre nécessite-t-il l’intervention d’un professionnel ?

Pourquoi l’élagage d’un arbre nécessite-t-il l’intervention d’un professionnel ?

Bien souvent, nous décidons d’entreprendre nous-mêmes nos travaux d’entretien de jardin. Il existe néanmoins certaines tâches qui requièrent la main-d’œuvre des spécialistes du domaine. C’est le cas de l’élagage d’arbre. Il s’agit de l’opération par laquelle on supprime les branches inutiles d’un arbre ou d’un arbuste. C’est notamment le cas de celles qui sont endommagées, de celles qui sont mortes ou encore malades. Bien qu’il paraisse facile à effectuer, l’élagage nécessite l’intervention d’un professionnel. Découvrez dans cet article les raisons qui justifient cela.

Élaguer un arbre présente plusieurs risques 

À titre d’information, l’élagage figure parmi les 5 activités les plus risquées en France. Cela devrait d’ailleurs être une raison suffisante pour que nous le confiions à un élagueur professionnel. En effet, sa réalisation expose l’intervenant à des accidents potentiels. C’est notamment le cas quand les travaux concernent un grand arbre, quand celui-ci est planté à proximité d’un ravin ou d’une ligne électrique aérienne. 

Outre les éléments environnant l’arbre, il existe également des risques quant à l’utilisation des outils tranchants comme la tronçonneuse. Le maniement d’un tel appareil devrait, en effet, être réservé à un professionnel. Une minute d’inattention peut causer des coupures et des blessures graves. 

Enfin, comme l’élagage est exercé essentiellement en hauteur, les risques de chute dans le vide ne sont pas à écarter. Néanmoins, un élagueur dispose des équipements de protection adéquats qui lui permettent de travailler en toute sécurité. 

Un élagage mal entrepris est dommageable à l’arbre 

Les travaux d’élagage ne s’improvisent pas. En effet, ils ne se limitent pas à la coupe de quelques branches du sujet. Pour qu’il se fasse dans les règles de l’art, il faut tenir compte de l’âge, de l’espèce et de l’état de santé du sujet. Comme vous pouvez le comprendre, il existe différentes techniques de taille. Comme chaque arbre est unique, chaque sujet devra être traité différemment. À titre d’illustration, les plus jeunes arbres subissent une taille de formation dès leur plantation. Quant aux sujets adultes, ils sont soumis à la taille d’entretien. 

En outre, la période à laquelle les travaux d’élagage sont effectués, dépend de ces paramètres. Si l’hiver est la période indiquée par les professionnels, il faut savoir que certaines variétés d’arbres et d’arbustes s’accommodent mal à un élagage hivernal. 

Ainsi, pour éviter tout préjudice que vous pouvez causer à l’arbre, il est conseillé de faire appel à un élagueur professionnel pour assurer son élagage. 

L’élagage requiert une bonne connaissance des plantes 

Ce travail paysager fait appel à de larges connaissances en agriculture et en botanique. Comme susmentionnée, l’essence de l’arbre va influencer le moment où sera entrepris son élagage. La technique de taille à réaliser variera également en fonction de celle-ci. Justement, les arbres fruitiers et les arbres ornementaux ne sont pas élagués de la même manière. 

Pour terminer, les élagueurs disposent d’un matériel professionnel qui lui permet de réaliser un travail de qualité. D’ailleurs, il adapte les outils qu’il utilise en fonction des contraintes du chantier. Pour venir à bout d’une grosse branche, il se sert, par exemple, d’une tronçonneuse. Pour couper les plus petites branches, un sécateur peut faire l’affaire. 

Embaucher un professionnel pour profiter d’une meilleure garantie 

À titre de rappel, les entreprises d’élagage d’arbre ont l’obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro). Avant d’engager un artisan, nous vous conseillons d’ailleurs de vérifier le document qui atteste de sa souscription à cette mutuelle. Assurez-vous également que celle-ci est toujours en cours de validité. Sachez que cette assurance à laquelle l’élagueur a souscrit jouera en votre faveur si un dommage (matériel ou physique) survient au cours de l’exécution du chantier. L’assureur du professionnel prendra donc en charge la réparation de tous les préjudices subis.

Posted in Actualité

Comments are closed.