Home » Bijoux » Quelles sont les règles pour une médaille de baptême ? Réponse chez Adamence !

Quelles sont les règles pour une médaille de baptême ? Réponse chez Adamence !

S’il est un rite auquel les occidentaux sont – ouvertement ou secrètement – restés très attachés, c’est bien le baptême. Ancré dans les racines chrétiennes de nos sociétés, ce rite s’est vu proposé dans des versions républicaines juste après la Révolution française.

Source : https://www.adamence.com/

Le baptême : religieux ou républicain, un rite de bienvenue

Qu’il s’agisse d’un baptême catholique (ou plus largement chrétien), ou d’un baptême civil ou républicain (que l’on célèbre théoriquement en mairie), le sens profond de son principe ne peut qu’être profondément populaire. Il s’agit en effet de célébrer la naissance d’un enfant et l’intégration d’une nouvelle personne dans la communauté humaine. En deux mots, le baptême permet à une communauté plus ou moins large et plus ou moins intime de souhaiter bienvenue au baptisé et de lui signifier son accueil bienveillant par tous dans la vie. On comprend alors que sa célébration et tous les petits gestes qui vont avec restent très appréciés.

 

Une médaille de baptême pour signifier cette bienvenue « à vie »

Parmi tous les gestes accompagnant ce rite, la médaille de baptême ne peut que tenir une place de choix, puisque sa présence va rappeler au baptisé et à ceux qu’il rencontrera que son arrivée sur terre a été collectivement fêtée, qu’il est bienvenu et qu’il a toute sa place dans la société. Bref, une médaille de baptême est un bijou à très haute valeur symbolique, théoriquement destinée à être portée à vie. Aussi se doit-elle d’être fabriquée dans un métal précieux, inoxydable et résistant à tout (ou presque) : l’or. Traditionnellement, ces médailles sont faites dans de l’or j’aune, mais on en a de plus en plus souvent en or rose ou blanc (et assez rarement en argent).

 

Inscriptions symboliques

Les médailles de baptême ont pour fonction de fêter l’existence singulière d’un être (https://www.adamence.com/guide/medaille-bapteme). En plus de son prénom (souvent inscrit sur la médaille si sa taille le permet), la donnée la plus significative de la singularité d’un être est sans aucun doute sa date de naissance, ou sa date de baptême s’il est religieux puisqu’en ce cas il signifie sa naissance à l’Esprit. Aussi la grave-t-on sur l’une des faces de la médaille. Et comme la médaille a pour objectif de fêter l’existence du baptisé, elle se doit de le signifier, sur l’autre face, par un symbole « fort ». Selon la nature du baptême, il peut s’agit d’un ange, d’une étoile, de l’enfant Jésus, de la Vierge Marie, d’une colombe, d’une croix…

Posted in Bijoux

Comments are closed.